Début de la chirurgie réfractive de l’oeil : la technique du PRK ou PKR

1996 – 1998 : Laser Excimer Aesculap Meditec MEL 60

Quelques années après le début de la chirurgie réfractive de l’oeil est arrivé le Laser Excimer Aesculap Meditec MEL 60. Il s’agissait du premier laser excimer de deuxième génération, vraiment capable de traiter la myopie. Il n’y avait en France que 4 machines en tout et pour tout et notre équipe exploitait l’une d’elles. Le laser disposait d’un faisceau continu et le traitement se faisait au travers d’un diaphragme de titane qui s’ouvrait petit à petit pour réaliser le traitement.

La procédure, la technique du PRK, se faisait seulement en surface. Elle était douloureuse compte tenu de la fréquence du laser, mais permettait néanmoins de traiter la myopie et l’astigmatisme de façon satisfaisante.

Laser excimer avec PKR (Mel 60)

Arrivée de la technique du laser Lasik

1998 – 2001 : Laser Excimer BAUSCH&LOMB 117 C – Kératome ALKE

Laser Excimer BAUSCH&LOMB 117 C – 50 hertz Kératome ALKE (technique lasik) à translation de Bausch&Lomb également, et anneau spécial pour l’hypermétropie de 9mm réalisé sur mesure pour SupraLaser. Orbscan 1 pour l’analyse de la vision.

Le laser 117 C marque l’arrivée du premier laser à spots qui remplace avantageusement le diaphragme. La fréquence passe à 50 Hz, on peut traiter alors l’hypermétropie et la presbytie par monovison.
La sécurité augmente aussi, avec le suivi de l’œil en temps réel (eyetracker).
L’apparition des premiers « kératomes » autorisant la découpe cornéenne a permis d’enfouir le traitement sous la cornée, de façon à supprimer la douleur : c’est la technique du Lasik.

Laser Excimer avec lasik (117 C)

2001 – 2007 : Laser Excimer BAUSCH&LOMB 217 – 50 Hz Kératome Hansatome

Le Kératome Hansatome de Bausch&Lomb (lasik) est à rotation cale de 180 microns.
Avec l’Orbscan 2 pour l’analyse de la vision couplé à l’abéromètre Zyoptix, le 217 de Bausch&Lomb permet immédiatement de gagner 2/10ème d’acuité visuelle instantanément par rapport au 117 C. Le faisceau laser est de mieux en mieux maitrisé ainsi que la fréquence et la quantité de spots qui autorisent un traitement plus sûr et plus rapide.

Cette génération permet d’égaler les performances visuelles atteintes avec les lentilles de contact. De plus, l’apparition du « kératome » Hansatome sécurise la découpe cornéenne et permet de généraliser le traitement Lasik à tous les patients.

Laser Excimer Lasik (217)

Développement du traitement personnalisé en chirurgie réfractive de l’oeil

2007 – 2015 : Laser Excimer BAUSCH&LOMB 217 Z 100 – 100 Hz Kératome Hansatome XP

Kératome Hansatome XP de Bausch&Lomb (lasik) à rotation, cale de 110 microns, plus l’Orbscan IIz couplé à la Dual station Zyoptix II (pour le bilan oculaire)

Le Z100 marque un pas majeur en matière de sécurité et permet de continuer la généralisation des opérations des yeux. Le laser reconnait l’iris, la sclère (blanc de l’œil) et l’œil droit de l’œil gauche. Le système de suivi de l’œil en temps réel (eye tracker) accélère et permet de travailler en toute sécurité.
De plus, le laser gère la rotondité de l’œil pour plus de précision : c’est l’apparition du « traitement personnalisé ». Au lieu de sculpter la cornée pour une valeur donnée à l’avance, le laser adapte le traitement aux zones où résident les défauts visuels. Il utilise pour cela des spots combinés de 1 et 2 mm gérés par ordinateur.

Pour la découpe cornéenne nécessaire au lasik, apparaît également le nouveau kératome Hansatome XP. Plus petit, il offre plus de confort aux patients, il délamine moins, 110 microns au lieu de 160 et 180 microns, et propose des meilleures coupes que celles faites par les lasers « femtoseconde ».

Dans de nombreux cas, on commence à dépasser l’acuité visuelle obtenue avec les lentilles ou lunettes.

Laser excimer avec lasik et traitement personnalisé

Depuis 2015 : la chirurgie réfractive de l’oeil 100% laser

Laser Excimer BAUSCH&LOMB Teneo 317 – 500 hz, couplé à la Dual Station Orbscan Zywave III et au Laser Femtoseconde ABBOT Intralase modèle IFS 150 à coupe laser – Système SUPRACOR

Le laser Teneo 317 est un véritable bijou de technologie où sont concentrées toutes les connaissances acquises ces dernières années.
Il est 10 fois plus rapide que le précédent et réduit ainsi le temps de traitement pour le plus grand confort des patients. La synchronisation du scanner et de l’eye tracker permet des performances hallucinantes tout en augmentant la sécurité.
Tout est digitalisé, ce qui évite toute erreur d’interface. Il est doté d’une aspiration qui absorbe les particules de tissus photo détruites. Les spots sont maintenant tous au diamètre de 1 mm et passent d’une cadence de 5 à 16, ce qui augmente la surface traitée par 3 ! Ceci augmente proportionnellement l’efficacité du traitement.

La surface de la cornée est 2 fois plus lisse et régulière pendant que le traitement est moins profond dans la cornée, donc moins d’agression et toujours plus de précision.

Le Teneo dispose d’un système exclusif et breveté pour traiter la presbytie. Il s’agit du système SUPRACOR qui sculpte une cornée multifocale et permet au patient de voir aussi bien de près que de loin ! Le SUPRACOR est intégré dès la conception au laser Teneo et offre d’incroyables performances. Selon notre équipe, c’est le seul système capable d’apporter une réponse confortable aux patients presbytes qui veulent se passer de verres progressifs ou de verres de lecture.
Le laser Teneo 317 surpasse toutes les corrections possibles en lunettes ou lentilles !

Le laser IFS 150 de chez ABBOTT Intralase représente une alternative à la découpe mécanique (kératome) avec l’Hansatome XP. C’est le premier laser de découpe cornéenne (également appelé laser « femtoseconde ») qui égale les performances d’une lame en acier en apportant des plus au niveau de la maîtrise de la forme et du diamètre de la découpe nécessaire à la technique du lasik. Il évite également tout blocage éventuel de la lame.

Avec le couple TENEO 317 et IFS 150 Intralase, vous bénéficiez de la chirurgie réfractive 100% laser avec traitement personnalisé.

Laser femtoseconde Abbott pour découpe lasik
Abbott laser femtoseconde
Laser excimer Teneo 317
Teneo laser excimer pour opération des yeux

SupraLaser : un équipement à la pointe de la chirurgie réfractive de l’oeil

Pour vous garantir sécurité et performance

Un long chemin a été accompli depuis l’apparition du Mel 60 où l’on acceptait de perdre 2/10ème pour se passer de lunettes. Le Lasik est apparu, puis les lasers à spots et la sécurité a augmenté avec les eye trackers actifs.
Aujourd’hui, les lasers sont 10 fois plus rapides, creusent peu et améliorent les performances visuelles !
Nous sommes bien entrés avec l’évolution des matériels dans le 21ème siècle : temps de la sécurité et de la performance hypervisuelle pour tous les patients !

Thierry Jouanny

Thierry JOUANNY
47 ans. Presbyte et hypermétrope.
« A ma sortie du laser, c’est-à-dire même pas 30 secondes après l’intervention, je voyais déjà la trotteuse de ma montre, c’était formidable. En rentrant chez moi, j’ai tout de suite pris un bouquin que j’ai lu sans lunettes, même pas une heure après l’intervention ! »